Métaphore et corporéité. La figure poétique chez Paul Valéry