Catégories et langage mental. Une critique de François de Prato à Guillaume d’Occam