L’épigraphe de Passaron (SEG XXXVII, 1987, 170 n° 529)