D'un portrait à l'autre: l'invisible narrateur de la Recherche